READING

Un confinement miné par la défiance

Un confinement miné par la défiance

En Israël, un nouveau confinement général d’au moins 2 semaines commence ce vendredi. Son objectif, c’est freiner la hausse spectaculaire des nouveaux cas de coronavirus. Mais rien n’indique qu’il sera atteint. 

Ce matin, c’était la cohue dans les magasins. Les Israéliens se sont affairés jusqu’à la dernière minute pour leurs achats du nouvel an juif, dans une ambiance tendue. Le confinement commence aujourd’hui à 14h heure locale. Il va durer deux semaines au moins.

Mais personne ne croit en ces mesures. De nombreux habitants invitent leurs amis et voisins comme si de rien n’était. Même la police s’attend à des violations. Les patrouilles ont reçu l’ordre d’éviter toute confrontation avec les récalcitrants.

C’est que les Israéliens n’ont plus confiance en leur gouvernement. Les directives sont compliquées et elles changent tout le temps. Les politiciens se contredisent. Des exceptions ont été faites pour des raisons purement politiques. Les règles ne sont pas toujours suivies par ceux qui les décident. Et l’aide économique tarde à venir.

Les chiffres sont pourtant plus qu’alarmants. 1000 à 2500 personnes vont mourir du coronavirus pendant ce confinement décidé beaucoup trop tard, ont affirmé des chercheurs. Et mardi, on comptait plus de 6000 nouveaux cas.


COMMENTS ARE OFF THIS POST