La décision de la CPI pourrait compliquer les relations entre Israël et la Suisse

D’anciens hauts responsables israéliens qui évitent de mettre les pieds en Suisse. Voilà à quoi pourrait mener la décision de la cour pénale internationale d’enquêter sur les crimes de guerre commis dans les territoires palestiniens. Berne applique en effet rigoureusement l’obligation d’arrêter toute personne poursuivie par La Haye. Une perspective qui a déjà fait fuir deux ex-ministres par le passé.